BOUWMEESTER

D’abord implanté en Flandre et à Anvers fin des années ’90, la fonction de bouwmeester s’est ensuite propagée à la Wallonie qui créa, en 2007, la Cellule architecture de la Fédération Wallonie Bruxelles. C’est en novembre 2009 que le Gouvernement bruxellois désigne le premier bouwmeester maître architecte pour un mandat de cinq ans. La ville de Charleroi a suivi le mouvement en nommant également son bouwmeester, tout en gardant l’appellation néerlandophone. La ville de Gand clôturera le mouvement en nommant Peter Van den Abeele en 2017.

La mission principale du bouwmeester réside dans l’aide aux maîtres d’ouvrage pour garantir la qualité en matière d’architecture, d’urbanisme et d’espace public des projets publics régionaux. Une mission qui s’est maintenant élargie aux projets portés par les communes et le secteur privé, d’autant que ceux-ci ont un impact important sur l’espace public bruxellois. Ainsi, le bouwmeester et son équipe ont pour tâche l’assistance, le conseil et la stimulation des maîtres d’ouvrage publics et privés via différents outils développés depuis la création de la fonction.

APPROCHE GÉNÉRALE

L’approche générale du BMA tient en quatre points :

 

QUALITÉ ET DISCUSSION

Pour le bouwmeester, la qualité architecturale ne se définit pas strictement en termes esthétiques, mais également, et surtout, en termes de qualité spatiale. La qualité spatiale est le résultat d’une association multiple : l’insertion dans le tissu urbain, la fonctionnalité et la convivialité du bâtiment ou du lieu, l’interaction sociale générée par le projet, sa durabilité, son économie de moyens, etc. Elle est également issue d’un processus efficient en amont ainsi que du soutien de la population et des utilisateurs.

Ainsi, la qualité spatiale stimule le vivre ensemble et questionne nos valeurs sociales. D’où l’importance d’une discussion bien menée, permettant de faire ressortir une définition commune de la qualité spatiale d’un projet. Le rôle du bouwmeester est donc ici de veiller à ce que cette discussion ait lieu, dans de bonnes conditions. Une discussion qui se doit d’être transparente, argumentée et qui tienne dans le temps, le tout afin que la définition de qualité spatiale devienne une valeur partagée par toutes les parties.

 

TRANSVERSALITÉ ET INDÉPENDANCE

Bruxelles est complexe, aussi bien spatialement et socialement qu’administrativement. Il est donc primordial, pour le bouwmeester, de jeter des ponts entre les différents acteurs impliqués dans le développement urbain, tant au niveau des acteurs publics (administrations, pouvoirs institutionnels) que privés (maîtres d’ouvrage, promoteurs immobiliers) mais également au niveau des habitants, des utilisateurs ou encore des associations et citoyens engagés se mobilisant pour améliorer la ville. Jeter des ponts mais également stimuler un développement urbain cohérent, telle est l’approche du bouwmeester.

Pour mener cette mission à bien, il est primordial que le bouwmeester soit considéré comme neutre. Il ne soutient pas l’un ou l’autre secteur mais rassemble les personnes, services, disciplines et vise une approche globale. Tout en faisant rapport au Gouvernement, le bouwmeester doit être en mesure d’exprimer des avis indépendants à l’égard des projets qu’il aborde.

 

PASSAGE À L’ACTE

Bruxelles se montre ambitieuse dans son renouvellement urbain, pourtant cela ne se traduit pas toujours directement en réalisations sur le terrain. Avec le travail du premier bouwmeester, Olivier Bastin, un climat favorable en matière d’architecture et d’urbanisme a été construit, via notamment l’introduction de la culture du concours de qualité.

Le moment est donc venu, avec le deuxième bouwmeester Kristiaan Borret, de passer à l’acte et d’enclencher davantage de réalisations qualitatives témoignant de la dynamique en matière de développement urbain dont bénéficie Bruxelles.

 

ÉLARGIR ET APPROFONDIR

Les bases de la mission ont été jetées par le premier bouwmeester. Il s’agit maintenant d’aller encore plus loin en élargissant et approfondissant son champ de travail, via davantage de concours, de procédures, de maîtres d’ouvrage et de missions. Des concours qui visent les maîtres d’ouvrage publics comme privés, sur une échelle urbanistique.

Dans ce cadre, un accompagnement plus intensif a été mis en place, en amont et en aval de la conception du projet. En amont, via la méthode de research by design qui contribue à une meilleure compréhension de la Région en termes d’espace. En aval, avec le principe de chambre de qualité qui implique le bouwmeester dans le suivi des projets pour en garantir le bon déroulement jusqu’à leur réalisation.

 

Consultez la note d’orientation de Kristiaan Borret en cliquant sur la vignette:

TEAM

Kristiaan Borret est bouwmeester maître architecte de la Région Bruxelles-Capitale depuis 2015. Ingénieur civil-architecte de formation (KU Leuven), il est également détenteur d’un baccalauréat en philosophie obtenu dans la même université et en science politique et affaires publiques (UCL) ainsi que d’un Master en urbanisme décroché à Barcelone.

De 2006 à 2014, il a occupé la fonction de stadsbouwmeester de la Ville d’Anvers. Il est également professeur invité en projet urbain à l’Université de Gand depuis 2005.

La carrière de Kristiaan Borret est marquée par une grande proximité entre la théorie et la pratique, entre secteur public et privé, politique et conception, architecture et urbanisme. Il a notamment mené des recherches théoriques et conceptuelles sur les transformations contemporaines de la ville, de l’urbanité et de l’espace public, entre autres au sein de la recherche interdisciplinaire GUST (Ghent Urban Studies Team). Il a également contribué à divers projets d’aménagements urbains, d’espaces publics et d’infrastructures en Belgique, aux Pays-Bas et en France.

Kristiaan Borret a été membre de International Scientific Committee d’Europan et du Cercle de Qualité de l’Ile de Nantes. Il est également Supervisor Oostenburg pour la Ville d’Amsterdam.

En 2013, il a reçu le Prix biennal d’architecture décerné par la Communauté flamande.

Julie Collet

Julie a étudié l’architecture à la Cambre puis a suivi le programme en immobilier de la Solvay Brussels School. Après six ans auprès du bureau d’architecture et urbanisme MS-A, elle a intégré l’équipe Research by Design en janvier 2016.

Tél. : +32 (0)2 435 43 73
E-mail : jcollet@perspective.brussels

Ben Dirickx

Ben a étudié l’architecture à Sint-Lucashogeschool à Gand et l’urbanisme à la KuLeuven. Il a ensuite entamé une carrière à l’étranger : d’abord à Paris auprès du bureau uapS, puis à Londres pour le bureau Studio Egret West. Il travaille maintenant au sein de l’équipe Research by Design et accompagnera également des projets.

Tél. : +32 (0)2 435 43 74
E-mail : bdirickx@perspective.brussels

Ann De Cannière

Ann a obtenu son diplôme d’ingénieur et son master en urbanisme à Sint-Lukashogeschool. Après quelques années auprès du BRAL, Ann a travaillé en tant que chef de projet auprès de la ville d’Anvers et de Gand. Elle a ensuite dirigé le projet mediapark.brussels auprès de l’ADT avant d’endosser le rôle de directrice adjointe de perspective.brussels. Depuis le 1er septembre 2017, Ann a rejoint les rangs du BMA dans le suivi de projets.

Tél.: +32 (0)2 435 43 92
E-mail : adecanniere@perspective.brussels

Maarten Dieryck

Après des études d’architecture paysagiste à l’Erasmus Hogeschool Brussel et un Master en urbanisme, Maarten a fait ses armes au sein du BRAL/Mouvement urbain pour Bruxelles, à la Ville d’Anvers en tant que chargé de projet et auprès de Bruxelles Environnement. Il travaille maintenant comme accompagnateur de projet au sein du BMA.

Tél.: +32 (0)2 435 43 73
E-mail : mdieryck@perspective.brussels

Sophie Gérard

Sophie a étudié la philologie romane et a débuté sa carrière dans le service culturel de l’UCL en tant qu’attachée et coordinatrice de projet. Elle endosse maintenant le rôle de chargée de communication au sein de la team bouwmeester.

Tél. : +32 (0)2 435 43 80
e-mail: sgerard@perspective.brussels

Géraldine Lacasse

C’est à la Cambre que Géraldine a étudié l’architecture avant d’entamer un Master complémentaire en Urbanisme à la KU Leuven et un programme en Immobilier à la Solvay Brussels School. Après avoir collaboré avec plusieurs bureaux d’architecture et d’urbanisme tel que Plusoffice ou Marcel Smets et avoir accompagné le bouwmeester de Charleroi, elle a intégré l’équipe Research by design.

Tél. : +32 (0)2 435 43 75
e-mail : glacasse@perspective.brussels

Fabienne Lontie

Ingénieur agronome formée à l’UCL et détentrice d’un diplôme de troisième cycle en études européennes de l’ULB, Fabienne a débuté sa carrière dans le privé avant de débarquer à la Rénovation urbaine où elle a opéré durant dix ans. Elle coordonne maintenant l’équipe du bouwmeester de Bruxelles et suit les différents projets depuis deux ans.

Tél. : +32 (0)2 435 43 76
e-mail : flontie@perspective.brussels

Audrey Moulu

Détentrice d’un master en architecture obtenu à La Cambre, Audrey a intégré la team du bouwmeester  en 2013 sous le mandat d’Olivier Bastin. Affectée au départ aux missions de cartographie et de développement des outils, elle accompagne désormais les maîtres d’ouvrage au sein du BMA.

Tél. : +32 (0)2 435 43 77
e-mail : amoulu@perspective.brussels

Guénaëlle Navez

Licenciée en architecture à Saint-Luc, Guénaëlle a officié durant une dizaine d’années dans des bureaux d’architecture, notamment auprès de Luc Schuiten. Elle a ensuite intégré l’ancien Foyer Bruxellois, maintenant Logement Bruxellois, en tant que maître d’ouvrage public. Après dix ans de bons et loyaux services, Guénaëlle vient gonfler les rangs du bma dans le suivi de projets.

Tél.: +32 (0)2 435 43 83
e-mail: gnavez@perspective.brussels

Jean-Guy Pecher

Jean-Guy est détenteur d’un Master d’ingénieur civil architecte qu’il a obtenu à l’UCL. Après cinq ans passés dans différents bureaux d’architecture dont AgwA et Manger Nielsen Architects, il a rejoint la team bouwmeester dans le suivi de projets.

Tél. : +32 (0)2 435 43 81
e-mail: jgpecher@perspective.brussels

Lydie Pirson

Lydie a fait ses armes à l’institut supérieur d’architecture Lambert Lombard à Liège avant d’intégrer la société Besix durant six ans. Elle a ensuite mis son talent au service de la Ville de Bruxelles en tant que chef de projet pour les contrats de quartier. Elle est maintenant accompagnatrice de projet au sein de la team du bouwmeester.

Tél. : +32 (0)2 435 43 82
e-mail: lpirson@perspective.brussels

Frederik Serroen

Historien de formation, Frederik est également titulaire d’un Master en urbanisme et en European Urban Cultures. Après deux ans au sein de l’ONG City Mine[d] en tant que responsable du projet PRECARE, et notamment de l’usage temporaire des bâtiments inoccupés à Bruxelles, Frederik a opéré au centre d’expertise des villes flamandes avant de rejoindre l’équipe du bouwmeester.

Tél. : +32 (0)2 435 43 84
e-mail: fserroen@perspective.brussels

Tania Vandenbroucke

Tania a étudié l’architecture et l’urbanisme à la KU Leuven, université pour laquelle elle a ensuite travaillé pour l’Onderzoek Stedenbouw en Architectuur. Après un passage dans le privé en tant qu’urbaniste ainsi que dans la team Research by design de la Ville d’Anvers, elle a été chargée de projet auprès de l’AGSL de la Ville de Louvain. C’est à nouveau l’équipe Research by design que Tania a rejoint au sein du BMA.

Tél. : +32 (0)2 436 43 72
e-mail: tvandenbroucke@perspective.brussels

Tine Vandepaer

Tine a étudié l’architecture à l’UHasselt avant d’exercer au bureau Stekke + Fraas durant deux ans. Elle a ensuite intégré l’équipe de Bruxelles Environnement avant de rejoindre les rangs du bouwmeester dans le suivi de projets.

Tél. : +32 (0)2 435 43 78
e-mail: tvandepaer@perspective.brussels

Olivier Bastin bma

HISTORIQUE

Olivier Bastin

Olivier Bastin fut nommé en tant que premier bouwmeester de la Région Bruxelles-Capitale. Diplômé en architecture à Saint-Luc à Tournai, il a également une formation de scénographe à l’atelier Sainte-Anne. En 1989, il fonde L’Escaut Architectures avec Micheline Hardy, un atelier d’architecture et espace culturel organisé sous forme d’une coopérative depuis 2009.

Connu comme étant le chantre du travail en équipe et de la concertation, Olivier Bastin a défini les bases du travail du bma en se concentrant sur les procédures de concours et de désignation d’auteur de projet, donnant ainsi naissance à deux ouvrages de référence : le M.A.S. et le Vade Mecum.

Consultez l’ouvrage de fin de mandat d’Olivier Bastin par ici >>>

CONTACT

Bouwmeester maître architecte

Perspective – bureau bruxellois de la planification
59, rue de Namur
1000 – Bruxelles

bma@perspective.brussels