[APPEL] CONTRATS DE QUARTIER

[APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT]

TROIS NOUVEAUX CONTRATS DE QUARTIER, TROIS NOUVEAUX PROGRAMMES

 

L’information est désormais connue : trois quartiers bruxellois bénéficieront d’une revitalisation urbaine dans le cadre d’un Contrat de Quartier Durable (CQD). Les heureux élus sont les quartiers de Bizet à Anderlecht, celui de « La gare habitante » dans le quartier du Midi à Saint-Gilles et « Petite colline » à Schaerbeek. Pour rappel, les Contrats de Quartier Durable ont pour objectif de revitaliser des quartiers fragilisés et ce avec un objectif défini et réalisé en quatre ans.

La prochaine étape pour ces trois communes est de désigner un bureau d’étude chargé de rédiger le programme de revitalisation urbaine ainsi que son rapport d’incidences sur l’environnement. Pour cette dixième série de CQD, la Région insiste sur la nécessité d’étendre l’étude au-delà d’un niveau strictement urbanistique, aux caractéristiques sociales, économiques et environnementales du périmètre.

Les communes d’Anderlecht, Schaerbeek et Saint-Gilles cherchent donc chacune une équipe capable d’élaborer le programme de base du contrat de quartier ainsi que son rapport d’ incidences sur l’environnement dans les délais et selon les modalités précisées dans l’ordonnance du 6 octobre 2016. Chaque équipe peut postuler pour un, deux ou pour les trois CQD.

1.    PETITE COLLINE – SCHAERBEEK
Le périmètre proposé pour ce CQD s’étend sur le coteau allant de la rue Royale Sainte-Marie vers la rue de Brabant et la rue Gallait. La particularité de ce quartier est vite percevable : les rues sont très, très, très pentues, rendant le quartier pittoresque mais malaisé à franchir, les zones de repos étant quasi inexistantes. Dans cette configuration urbaine atypique, l’enjeu réside dans l’accès et l’usage de cette zone pour la population qui y réside. Les opérations et actions se centreront donc sur les espaces publics du quartier pour les rendre accessibles, y opérer des aménagements physiques, les agrandir et veiller à leur qualité environnementale.

2.    BIZET – ANDERLECHT
Situé au Sud de la commune d’Anderlecht, le quartier Bizet souffre d’un enclavement important lié aux barrières physiques qui l’entourent, telles que le canal, la chaussée de Mons ou encore l’avenue Frans van Kalken. Principalement composé d’un parc de logements datant des années 50, l’enjeu réside à ouvrir le quartier et profiter des futurs développements tels que celui du quartier des Trèfles, d’une gare RER annoncée ou encore de la proximité du CERIA voisin. Au-delà du logement lui-même, il s’agit ici d’améliorer le cadre de vie en général, en travaillant non seulement sur les bâtiments et les espaces publics mais également sur le développement d’un environnement propice au vivre ensemble et à une certaine fierté ou sentiment positif d’appartenance au quartier.

3.    LA GARE HABITANTE – SAINT-GILLES
Le quartier de la gare du midi ainsi que ses abords saint-gillois font déjà l’objet d’initiatives régionales auxquelles vient maintenant s’accrocher ce nouveau CQD. Le périmètre de celui-ci est caractérisé par une situation sociale très fragile et des intérieurs d’îlots parmi les plus densément bâtis de la Région, où l’offre d’espaces verts ne permet pas de répondre à la demande des habitants. Les objectifs sont donc multiples : il s’agit de désenclaver un quartier entouré de grands pôles urbains en créant une vision d’ensemble. Les efforts seront à mettre sur la création et l’amélioration de logements, la mobilité, la création d’équipements et d’espaces verts et la dynamisation d’un quartier difficile mais stratégique.


COMPÉTENCES DEMANDÉES

–    Architecte –  Urbaniste;
–    Expérience en matière de programmation;
–    Expérience en matière de participation;
–   Compétences pour mener à bien le rapport d’incidences sur l’environnement.

BUDGET ET TIMING
–   Pour chacune de ces 3 marchés, les honoraires sont fixés à 105.000 euros HTVA (programme et RIE);
–   Les missions devraient être attribuées pour la fin de cette année;
–   Pour chacune de ces 3 missions, un défraiement de 1.500 euros sera attribué à chaque équipe invitée à soumissionner ayant remis une offre régulière mais non retenue sur base des critères d’attribution.

CRITÈRES D’ATTRIBUTION
–   Qualité de la note d’intention (30%);
–   Qualité de la note méthodologique (40%);
–   Qualité et réalisme du planning proposé (20%);
–   Capacité à synthétiser les opérations et actions du CQD (10%).

Si vous êtes intéressé par un de ces 3 marchés, nous vous invitons à envoyer un e-mail avant le 19 novembre à 12h à l’équipe du bouwmeester maître architecte via appel-oproep@perspective.brussels en témoignant votre intérêt, motivation et expérience et en indiquant vos coordonnées et/ou celles de l’équipe envisagée (sur maximum 1 page A4 en annexe). Il est demandé de rédiger un A4 séparé et spécifique par CQD pour lequel vous manifestez votre intérêt.

 

 

Photo copyright: Séverin Malaud © urban.brussels