[APPEL] SENNETTE

[APPEL À AUTEURS DE PROJET]

SOUS LE QUARTIER HEYVAERT COULE LA SENNE

 

Le quartier Heyvaert à Anderlecht, quartier réputé pour ses exportations de voitures d’occasion vers l’Afrique de l’Ouest, est aujourd’hui littéralement coincé entre les Abattoirs et la Chaussée de Mons, mais également entre le canal et la petite ceinture. Toutefois, de nouveaux projets y sont prévus, et ce grâce à la conjonction entre le Contrat de Quartier Passer, le Contrat de Rénovation Urbaine Heyvaert-Poincaré et le nouveau-venu PAD Heyvaert. Ainsi, l’idée a germé de faire réapparaître l’ancien tracé de la petite Senne de manière visible et durable, tel un parc linéaire.

Le tissu urbain dans cette zone est très dense. Afin de rendre le quartier plus hétérogène et aéré, les pouvoirs publics négocient avec les plus grands propriétaires fonciers afin de racheter ou de transformer des terrains. À terme, le quartier Heyvaert pourrait ainsi offrir un mélange d’activités productives et de lieux de vie, comme prescrit dans le Plan Canal.

Cette portion de ville manque cruellement d’espaces verts. Le nouveau parc linéaire de la petite Senne permettrait de créer un nouveau réseau vert, une connexion douce entre la Porte de Ninove et la future place métropolitaine prévue à Abattoir, mais aussi une respiration hors des rues ordinaires, entre la Porte de Ninove et le parc de la Rosée déjà surpeuplé.

Il est actuellement impossible d’estimer de manière correcte tous les paramètres de la mission. Ce n’est qu’après la démolition des bâtiments construits sur le parcours de la Senne que l’on saura quel est le niveau de pollution et comment traiter les murs mitoyens. De plus, des développements adjacents au parc sont prévus, mais dont la ligne de construction n’est pas exactement connue. Enfin, Bruxelles Environnement souhaite fermer le parc durant la nuit pour des raisons de sécurité, ce qui nécessite une étude sur mesure autour des grilles, balustrades et autres portails, tant en termes d’impact architectural qu’en termes de localisation précise.

Ce marché est un accord-cadre d’une durée d’au moins 5 ans. Pour cette mission exceptionnelle, Bruxelles Environnement recherche une équipe pluridisciplinaire motivée avec des compétences en paysagisme et espace public, architecture et stabilité, gestion de l’eau, éclairage, participation citoyenne , connaissances juridiques en urbanisme, sécurité et santé sur site.

BUDGET : 12.533.106  euros HTVA;
HONORAIRES: Le montant des honoraires est fixé à 1.344.129 euros HTVA  , avec un pourcentage d’honoraires de 9% pour les études d’aménagement et le suivi des travaux;
DÉFRAIEMENT:  12.000 euros sans TVA pour chacune des 3 à 5 équipes maximum invitées et soumettant une offre réguliere qui a obtenu minimum 50% des points. Pour le lauréat, ce montant est considéré comme une avance d’honoraire.

LIEN VERS L’AVIS DE MARCHÉ
DATE LIMITE DES DÉPÔTS : 03.04.2020 avant 11h

 

 

Copyright photo: Séverin Malaud